Element 115, Moscovium, Element 115 faits intéressants

Element 115

L'élément chimique synthétique de numéro atomique 115 est appelé Moscovium [Mc].

Découverte de l'élément 115

Moscovium a été synthétisé pour la première fois par une équipe conjointe de scientifiques américains et russes en 2003. Ils ont mené leurs recherches au Joint Institute for Nuclear Research (JINR) à Dubna, en Russie, et au Lawrence Livermore National Laboratory en Californie. L'élément était anciennement appelé Ununpentium, un nom d'espace réservé qui se traduit par un-un-cinq en latin. Il a été officiellement nommé Moscovium le 28 novembre 2016 en l'honneur de l'oblast de Moscou, dans lequel se trouve le JINR.

Faits saillants


Symbole de l'élément 115: Mc
Numéro atomique d'élément 115: 115
Poids atomique de l'élément 115: 288
Période d'élément 115: 7
Groupe : 15 {famille pnictogen}
VB (IUPAC), VA (CAS)
Métal, radioactif, synthétique.
Bloquer: P
Symbole et nom systématiques [IUPAC] Ununpentium [Uup]
État à température ambiante Solide
Électrons par couche 2 8 18 32 32 18 5

* Le poids atomique des éléments synthétiques trans-uranifères est basé sur l'isotope le plus ancien de l'élément.

Configuration électronique de l'élément 115

Rn] 5f14 6d10 7s2 7p3
Ou,
1s2 2s2 2p6 3s2 3p6 3d10 4s2 4p6 4d10 5s2 5p6 4f14 5d10 6s2 6p6 5f14 6d10 7s2 7p3

Diagramme orbital de l'élément 115



1 s ↿⇂
2s ↿⇂ 2p ↿⇂ ↿⇂ ↿⇂
3s ↿⇂ 3p ↿⇂ ↿⇂ ↿⇂ 3d ↿⇂ ↿⇂ ↿⇂ ↿⇂ ↿⇂
4s ↿⇂ 4p ↿⇂ ↿⇂ ↿⇂ 4d ↿⇂ ↿⇂ ↿⇂ ↿⇂ ↿⇂ 4f ↿⇂ ↿⇂ ↿⇂ ↿⇂ ↿⇂ ↿⇂ ↿⇂
5s ↿⇂ 5p ↿⇂ ↿⇂ ↿⇂ 5d ↿⇂ ↿⇂ ↿⇂ ↿⇂ ↿⇂ 5f ↿⇂ ↿⇂ ↿⇂ ↿⇂ ↿⇂ ↿⇂ ↿⇂
6s ↿⇂ 6p ↿⇂ ↿⇂ ↿⇂ 6d ↿⇂ ↿⇂ ↿⇂ ↿⇂ ↿⇂ 6f
7s ↿⇂ 7p ↿ ↿ ↿ 7d 7f

Structure de l'élément 115

Propriétés de l'élément 115

Moscou est un élément synthétique hautement radioactif qui est classé comme métal et dont on estime qu'il s'agit d'un solide à température ambiante.
• Moscovium est un membre de la 7ème période du transactinide p-bloc et est placé dans le groupe 15 comme le pnictogène le plus lourd.

Comment l'élément 115 (Moscovium) est-il créé?

Les atomes de l'américium-243 sont bombardés d'ions de calcium-48 à l'aide d'un appareil appelé cyclotron. Cela produit un atome de moscovium-287 et trois atomes de moscovium-288.
Cependant, les quatre atomes formés se désintègrent rapidement en d'autres éléments comme le Nihonium-285 [numéro atomique 113].

Élément 115: Stabilité nucléaire

Dans les éléments super-lourds, deux types de désintégration radioactive sont possibles: la désintégration alpha et la fission spontanée.
Désintégration alpha: découverte par Henri Becquerel en 1898, se réfère à l'émission spontanée d'une particule alpha ou [4He2] par un noyau dense. Cette forme de désintégration peut être observée dans les noyaux plus lourds que le plomb.
Fission spontanée: découverte par Georgy Flerov et Konstantin Petrjak en 1940 fait référence à la scission spontanée d'un noyau en deux fragments. Cette forme de désintégration est observée dans les actinides et les transactinides.

En 1969, une nouvelle théorie prévoyait que la stabilité d'un atome devrait augmenter dans la gamme des noyaux riches en neutrons (avec des nombres de masse compris entre 280 et 300). Près de nombres «magiques» de protons et de neutrons, Z = 114 et N = 184, on trouve une gamme d'éléments relativement stables.
288Mc115 a un nombre impair de protons et de neutrons (Z = 115, N = 173). Une telle configuration empêche la fission spontanée, on s'attend donc à ce que le noyau subisse une désintégration alpha.


L'émission d'une particule alpha de 288M115 forme le noyau de l'élément 113, c'est-à-dire le Nihonium. Ce noyau se désintègre à nouveau pour produire l'élément 111, qui suit alors le même modèle pour former l'élément 109, et ainsi de suite. A chaque étape, on s'éloigne du nombre magique N = 184. De ce fait, le noyau devient plus stable vers la désintégration alpha et plus enclin à la fission spontanée, et finalement, la chaîne se termine par une fission spontanée.

Isotopes de l'élément 115:

Moscovium a quatre isotopes, ce qui signifie que les scientifiques ont réussi à produire 4 «versions» différentes de Moscovium, chacune avec un nombre unique de neutrons.
L'isotope le plus stable Moscovium-290 a une demi-vie de seulement 220 millisecondes, c'est-à-dire que la moitié des atomes de Moscovium se décomposent en différents atomes en 220 millisecondes.
En raison de sa nature radioactive et de son facteur de désintégration rapide, il n'a pas été possible de synthétiser l'élément en grandes quantités.

Élément 115 Ondes de gravité:


Le champ de gravité B est natif de toute forme de matière. Mais, un élément lourd comme le Moscovium possède des ondes de gravité A supplémentaires. Cette onde de gravité A s'étend au-delà du périmètre de l'atome. En établissant ainsi le propre champ de gravité A de l'élément.


Aucun élément naturel sur Terre n'a un nombre adéquat de protons et de neutrons pour que le champ de Gravité A cumulatif s'étende au-delà du périmètre de son atome de sorte qu'il devienne accessible. Même si l'onde de gravité A s'étend à l'infini au-delà du périmètre de l'atome, elle est accessible, et elle a une longueur d'onde, une amplitude et une fréquence. Une fois que l'onde de gravité A est accédée, nous pouvons l'amplifier de la manière dont nous amplifions d'autres ondes électromagnétiques. L'onde de Gravité A amplifiée peut alors être focalisée sur la destination souhaitée pour provoquer une distorsion espace / temps essentielle pour un voyage spatial pratique.


La puissance de cette onde Gravity A amplifiée est immense. La seule source de gravité naturelle qui pourrait provoquer une telle distorsion espace / temps est le trou noir.

Utilisation de l'élément 115 | Utilisations du Moscovium


• À l'heure actuelle, les scientifiques n'ont pu produire que quelques atomes de Moscovium. Ces atomes sont principalement utilisés à des fins de recherche.
• Moscovium est utilisé pour créer ununtrium métallique ou nihonium après avoir subi une désintégration alpha.
• Étant un élément entièrement synthétique, il n'a pas de rôle biologique significatif. Son effet sur la nature est également négligeable en raison de sa décomposition rapide.

Élément 115: La théorie du complot de Bob Lazar


En 1989, Bob Lazar [un physicien / théoricien du complot américain] a déclaré que les OVNIS ou le vaisseau spatial extraterrestre récupéré par le gouvernement américain étaient alimentés par un mystérieux «élément 115». À ce moment-là, aucune connaissance de «l'élément 115» n'était présente. Ainsi, les déclarations faites par Lazar ont été qualifiées d'irrationnelles.


En 2003, ses affirmations ont gagné en crédibilité lorsque certains scientifiques russes ont réussi à produire l'élément mystérieux. Cependant, la version scientifique de «Element 115» ou Moscovium est très différente de ce que Bob Lazar a décrit.
Selon Lazar, l'élément 115 est la principale source de carburant pour le vaisseau spatial extraterrestre et peut être considéré comme une source d'énergie majeure. Cependant, l'élément 115 synthétisé scientifiquement, c'est-à-dire le Moscovium, se désintègre en moins d'une seconde, ce qui le rend incapable d'être utilisé pour quoi que ce soit.

Élément 115: Mythes urbains

Après que Bob Lazar a introduit l'élément 115 dans le domaine extraterrestre, il est devenu le noyau des mythes extraterrestres urbains.

Élément Zombie


L'élément 115 joue le rôle d'un mystérieux élément zombie dans Call of Duty [jeu vidéo]. Dans le jeu, l'exposition à l'élément 115 peut provoquer des illusions, une perte de mémoire et une réanimation de cellules mortes créant des zombies.

Élérium

Dans la franchise X-COM, Element 115 ou Elerium apparaît comme une source d'énergie pour toutes les technologies extraterrestres. Elerium ne peut pas être synthétisé sur Terre. Il ne peut être obtenu qu'à partir de bases extraterrestres.

Règne sombre

Dans Dark Reign, l'élément 115 est appelé la substance qui pourrait littéralement cacher les secrets de l'univers.


L'élément 115 ou Moscovium recèle encore de nombreux secrets que seules de futures recherches pourront révéler.

Pour en savoir plus sur l'article lié à la science cliquer ici

À propos de Sanchari Chakraborty

Je suis un apprenant passionné, actuellement investi dans le domaine de l'optique appliquée et de la photonique. Je suis également membre actif de SPIE (Société internationale pour l'optique et la photonique) et OSI (Optical Society of India). Mes articles visent à mettre en lumière des sujets de recherche scientifique de qualité d'une manière simple mais informative. La science évolue depuis des temps immémoriaux. Alors, j'essaie de ma part de puiser dans l'évolution et de la présenter aux lecteurs.

Connectons-nous via https://www.linkedin.com/in/sanchari-chakraborty-7b33b416a/

Geeks Lambda